Agence de coopération entre les bibliothèques, les services d'archives
et les centres de documentation de Champagne-Ardenne

Retrouvez-nous sur :


Festival Parcours d'auteurs, le blog

Notre dernière Lettre

Accueil

Actualités en région

Si vous souhaitez consulter toute l'actualité en région, rendez-vous dans l'agenda.

Proposer une manifestation

Congrès mondial de l'IFLA 2014

Événements

du Samedi 16 Août 2014 au Vendredi 22 Août 2014, à Palais des Congrès (Lyon)

Site web : http://www.cfibd.fr/IFLA-2014-A-LYON.html

Le 80ème congrès de l'IFLA aura lieu à Lyon du 16 au 22 août 2014 au Palais des Congrès. Le dernier congrès de l'IFLA tenu en France a eu lieu à Paris en 1989.

Ce congrès, qui réunira environ 3 500 personnes de 150 pays a pour thème "Bibliothèques, Citoyenneté, Société : une confluence vers la connaissance".

Les dates limites d'inscription au congrès sont les suivantes :

  • Date limite d'inscription anticipée : 15 mai 2014 24.00 HNEC
  • Date limite d'inscription classique : 14 aôut 2014 18.00 HNEC
  • Inscription sur place : à partir du 15 aout 2014

Pour en savoir plus sur les modalités d'inscription et le déroulement des journées, veuillez consulter le programme ci-dessous :

Fichier(s) joint(s) :

Bibliothèque municipale de Reims : la radio-identification des documents permettra bientôt des opérations de prêt et de retour plus simples & plus rapides

Tous

du Jeudi 01 Mai 2014 au Lundi 01 Septembre 2014, à Bibliothèques municipales de Reims (Reims)

Site web : www.bm-reims.fr

A Reims, la bibliothèque municipale vient de se lancer dans un vaste programme de radio-identification de l’ensemble de ses documents. En tout, quelques 400 000 documents, livres, CDs, DVDs seront « pucés » dans les prochains mois, permettant de simplifier au maximum le prêt et le retour des documents, de donner plus d’autonomie à l’usager et, pour le personnel, de se concentrer sur des missions d’accompagnement et de conseils aux lecteurs.  

La « RFId », raccourci de « radio-identification » des documents, est une méthode pour mémoriser et récupérer des données à distance en utilisant des « radio-étiquettes » : des puces électroniques collées ou incorporées dans des objets leur permettent de recevoir et de répondre à des requêtes radio-émises. Conséquence ? Finies les opérations mécaniques de scan des codes-barres lors de l’emprunt et du retour des documents dans les 7 établissements du réseau.  Déjà utilisée à Brest, Rennes, Strasbourg, Marseille ou Paris, la RFId est l’avenir de la bibliothèque. De ce lieu d’emprunt de documents, livres ou DVDs, qu’elle était hier, la bibliothèque est devenue un véritable espace de culture, de conseil et d’échange, où se plonger dans une exposition, où partager des choix de lectures, où demander des conseils, où assister à un concert. Autant de missions déjà remplies par les 110 agents du réseau de la bibliothèque municipale de Reims, mais qui seront demain plus encore au cœur de leurs métiers. 

Les évolutions se feront cependant de manière différenciée selon les lieux. Dans les établissements les plus fréquentés (les médiathèques Croix-Rouge, Laon-Zola et Jean Falala), le choix a été fait d’automatiser l’ensemble des opérations de prêt : les usagers pourront enregistrer en toute autonomie l’ensemble de leurs emprunts. Dans les bibliothèques de quartier (Saint-Remi, Holden et Chemin-Vert) ainsi qu’à Carnegie (bibliothèque à vocation patrimoniale), les prêts continueront d’être enregistrés par des bibliothécaires. Enfin, outre l’emprunt des documents, leur retour sera aussi automatisé à la médiathèque Jean Falala : les usagers auront à leur disposition trois trappes automatiques dont une accessible depuis l’extérieur, ce qui signifie un retour de document possible 24 heures/24 et 7 jours/7. 

La mise en place de ce nouveau système d’identification des livres, CDs et documents en tous genres prendra cependant du temps. Pour y parvenir, il est nécessaire de « pucer » l’ensemble des ouvrages : un véritable travail de « fourmi », qui demande la fermeture successive de chaque établissement. Si les temps de fermeture ont été planifiés de manière à être les plus courts possible (entre 5 à 10 jours selon l’importance des collections conservées sur place), la médiathèque Jean Falala n’échappera pas cependant à une longue fermeture estivale : tout le hall y sera réorganisé pour mettre l’usager au cœur des lieux et lui proposer de nouveaux services. 

Les bibliothèques de Reims seront fermées aux dates suivantes pour permettre la mise en oeuvre de l'informatisation :

Bibliothèque Saint-Remi du mardi 15 avril au lundi 21 avril

Bibliothèque Holden du mardi 13 mai au lundi 19 mai 

Médiathèque Laon-Zola du mardi 20 mai au lundi 2 juin

Médiathèque Croix-Rouge du mardi 3 juin au lundi 16 juin

Médiathèque Jean Falala du mardi 17 juin au lundi 1er septembre

Bibliothèque du Chemin-Vert du mardi 5 août au lundi 1er septembre

 

Toutes les informations sur le site des bibliothèques de la ville de Reims

Formation catalogage livres anciens

Formations

du Mercredi 01 Octobre 2014 au Jeudi 30 Octobre 2014, à à préciser (Château-Thierry)

Contact : Emilie Chevalme 03-26-65-02-08
Site web : http://www.cr2l-picardie.org/
Email : emilie.chevalme@interbibly.fr

Formation 

2 jours

 

Publics

 Personnels en charge de la conservation et du signalement de fonds patrimoniaux imprimés

 

Objectifs

 Identifier et cataloguer les livres anciens en format UNIMARC.

Présentation des spécificités de la description bibliographique des livres anciens

Connaître les outils bibliographiques

Exercices pratiques (Catalogage livre en main à partir d’une grille UNIMARC)

 

Contenus 

Présentation des notices bibliographiques en Unimarc et données d’exemplaire spécifiques au livre ancien

 

Présentation des spécificités de la description bibliographique des ouvrages anciens

-         Collation : relevé de la pagination, des illustrations, recherche du format.

-         Adresse : formulation des informations trouvées sur l’ouvrage.

 

Recherche des informations sur les provenances

 

Description des particularités d’exemplaires : reliure, provenance,...

 

Présentation de la grille UNIMARC et des champs spécifiques à utiliser pour la description des ouvrages patrimoniaux.

 

Création des autorités auteurs secondaires pour les imprimeurs, libraires, éditeurs, illustrateurs et les possesseurs.

 

Recommandations pour la reproduction de documents patrimoniaux

Recommandations sur la conservation préventive

 

Manipulation d’ouvrages anciens

 

Travaux pratiques

 

Rechercher les noms des villes en latin dans les dictionnaires en ligne : Graesse, Orbis latinus et Deschamps.

Catalogage livre en main à partir d’une grille UNIMARC.

Rechercher des informations grâce au catalogue général de la BnF

Manipulation de livres anciens

 

Intervenant 

Marie-Claude Pasquet (bibliothécaire indépendante)

 

Quelques places disponibles pour les professionnels de Champagne-Ardenne adhérents d'Interbibly - prise en charge de la formation par Interbibly

Fichier(s) joint(s) :

Souscription de la ville de Reims pour soutenir l’acquisition d’un manuscrit exceptionnel de Georges Bataille relatif à la destruction de la cathédrale de Reims

Commémorations 14-18

du Mardi 20 Mai 2014 au Mercredi 31 Décembre 2014, à Bibliothèque de Reims (Reims)

Contact : Mission mécénat de la Ville de Reims 03 26 77 75 24
Email : missionmecenat@ville-reims.fr

La Mission Mécénat de la Ville de Reims, en partenariat avec la fondation du Patrimoine, vous offre la possibilité de participer à une souscription pour faire du Cahier Bleu, un morceau du patrimoine collectif rémois.
 

Le Cahier bleu de Georges Bataille

Il s’agit du fameux cahier, considéré comme perdu, où Georges Bataille (écrivain et penseur majeur du XXe siècle) avait consigné ses premiers écrits et en particulier un texte émouvant sur le martyre de la cathédrale de Reims, rédigé en 1916 et intitulé le Mystère du spectre de la cathédrale de Reims. Ce texte, capital pour nous, est entièrement inédit et totalement inconnu. 

Georges Bataille, natif de Billom en Auvergne, a grandi à Reims où sa famille s’installa en 1898, soit un an après sa naissance. Georges Bataille est resté à Reims jusqu’en 1914. Il a assisté aux premiers bombardements de la ville, avant d’évacuer avec sa mère et son frère, laissant son père grabataire, qui décèdera à Reims sous les bombardements en 1915.

Mobilisé en 1916, Georges Bataille fut rapidement réformé pour raisons de santé (insuffisance pulmonaire), sans avoir combattu. Durant les années de guerre sa vocation d’écrivain prit forme, comme en témoigne ce précieux manuscrit, qui montre également les liens étroits qui l’unissaient à notre ville, où il a passé toute son enfance.

Pourquoi soutenir le projet ?

L’acquisition de ce document est importante pour Reims, qui a abrité peu de très grands écrivains. Elle sera un des éléments clés de l’exposition « Les plumes des tranchées, les écrivains et la Grande Guerre sur le front de Champagne », qui sera présentée à la bibliothèque Carnegie du 12 septembre au 29 novembre 2014, dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre.

La bibliothèque a également pu acquérir auprès du libraire qui proposait à la vente ce manuscrit des lettres, écrites par Georges Bataille à sa cousine alors qu’il habitait encore Reims, qui donnent à voir le jeune Georges Bataille, témoin des débuts de la Grande Guerre, qui livre à chaud ses réactions face aux premiers jours de la guerre à Reims, comme la lettre évoquant la destruction d’un dirigeable français à Reims le 20 août 1914.

Ci-joint, le bon de souscription

Fichier(s) joint(s) :

Reprise du site Cultures Sud : première campagne de levée de fonds

Expositions

du Lundi 02 Juin 2014 au Mercredi 31 Décembre 2014, à Cultures Sud (Cultures Sud)

Site web : http://www.kisskissbankbank.com/culturessud-com-c-est-la-reprise

Culturessud.com est un site qui a été créé en 2009 pour la promotion et l’actualité des littératures francophones du Sud (Afrique, Maghreb, Machrek, Caraïbe, océan Indien). Conçu à l’origine sous la bannière de l’Institut français, sous l’impulsion de sa rédactrice en chef Nathalie Philippe et de son coordinateur principal Yves Chemla, ce site, fort de plus de 700 contenus publiés à ce jour (chroniques littéraires, articles, entretiens, dossiers auteurs, inédits, etc.), de près de 5000 ouvrages et plus de 2000 auteurs référencés (base de données), est rapidement devenu l’un des sites de référence en matière de littérature mondiale en langue française.

Aujourd’hui, du fait du changement des orientations stratégiques de l’Institut français, culturessud.com est orphelin depuis mars 2014, réduisant au silence un réseau unique de rédacteurs francophones du monde entier (150 pigistes à ce jour, universitaires, journalistes et écrivains) qui rêve de continuer l’aventure éditoriale dans un esprit convivial et engagé.

Aujourd’hui, après de nombreuses tractations, il est question de racheter le site auprès de l’Institut français afin de le faire évoluer et perdurer. À des fins de redémarrage du projet, nous avons besoin en toute urgence :

  •  de 1000 Euros pour couvrir à la fois les frais de rachat du site (termes fixés dans le contrat de cession établi entre les deux parties)
  •  de 2000 Euros pour reconduire la maintenance et l’hébergement pour une année (selon devis)
  •  de 2000 Euros pour faire apporter des modifications sur la homepage et retravailler l’ergonomie ( par notre talentueux webmaster, lui aussi à l’origine du projet, j’ai nommé Arnaud Fleurent-Didier).

La vocation du site, une fois repris par l’association Suds littéraires mise en place par Yves Chemla, Nathalie Carré et Nathalie Philippe, est de continuer à donner accès à des contenus de littérature et de critique littéraire gratuits et de qualité à un public aussi large que possible, de l’étudiant à l’universitaire pointilleux en passant par l’internaute curieux. Il est également question de développer l’aspect “ressources pédagogiques” à l’attention du monde enseignant auquel elles font encore assez largement défaut. Interroger le monde, aller à la rencontre de l’autre, donner des pistes pour la paix, faire rêver d’un monde meilleur. Mais aussi interroger ces littératures, les conceptualiser, les faire sortir de leur périphérie qui n’est par ailleurs pas une fatalité. Telle est la vocation d’un site aussi participatif qu’humaniste. Venez rejoindre l’aventure culturessud.com, participez à une expérience unique de critique équitable et de partage des savoirs, avec, pourquoi pas, à la clef, un laboratoire éditorial d’e-books pour les écrivains, essayistes et poètes en herbe des cinq continents, pourvu qu’ils écrivent en langue française.

Qaund la bande dessinée illustre la Grande Guerre

Expositions

du Mercredi 09 Avril 2014 au Mercredi 31 Décembre 2014, à Champagne-Ardenne (Champagne-Ardenne)

Contact : Eric Deflandre
Email : eric.deflandre@wanadoo.fr

Les associations Numi’s Club Vityat (organisateur du Festival Bulles de Champagne de Vitry le François) et Bulles de Troy s’unissent pour réaliser une exposition de commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

 Ce projet d’exposition repose sur une confrontation d’objets historiques du quotidien des Poilus de la Grande Guerre et de planches de 20 artistes du 9ème art.

 20 objets historiques – 20 dessinateurs

 Kris, scénariste de Bandes-dessinées incontournables telle que Notre Mère la Guerre (prochainement portée à l’écran par Olivier Marchal) coordonnera la scénographie de l’exposition.

 L’inauguration de l’exposition se tiendra à Vitry-le-François en septembre 2014.

 Ce projet repose sur une volonté d’itinérance régionale. L’exposition est proposée à la location aux bibliothèques, centres d’archives ou encore aux établissements scolaires.

 Des animations autour de l’exposition pourront être proposées en complément : rencontres d’auteurs-illustrateurs, dédicaces, ateliers, conférences…

 

Vous trouverez ci-dessous le dossier de presse de cette exposition ainsi que le bullerin de pré-réservation si vous souhaitez l'accueillir dans vos locaux.

Fichier(s) joint(s) :